Les Talents d’Achil : Sophie Caruelle

Quand “recruter” rime avec QVCT

Quand vous pensez QVCT, vous pensez peut-être à des corbeilles de fruits ? Un babyfoot dans la salle de pause ? Pouvoir faire la sieste au bureau ?

En réalité, la démarche de Qualité de Vie et des Conditions de Travail, commence avec des bases solides et des actions beaucoup plus simples.

1 salarié sur 2 s’estime en détresse psychologique selon le baromètre Empreinte Humaine & OpinionWay de 2023 et pour 74% des sondés, cet état est partiellement ou totalement lié au travail.

Ces chiffres sont alarmants et indiquent combien il est crucial aujourd’hui de répondre au défi du bien être au travail, mais aussi à quel point les candidats sont particulièrement attentifs à ce critère.

La QVCT devient un véritable argument pour bien recruter.

Justement, très attachée à l’harmonie professionnelle, Sophie Caruelle, membre du collectif Achil et recruteuse indépendante spécialisée en comptabilité et finance, vous partage dans cet article sa philosophie et sa capacité à axer son recrutement sur la QVCT.

QVCT : quelques éclairages pour commencer

La QVCT regroupe tout ce qui permet à un collaborateur de ressentir du bien-être et de la satisfaction à la fois grâce à son environnement de travail et ses conditions.

On parle alors d’aspects physiques, psychologiques, ou organisationnels.

Les leviers sont très simples : la santé, la rémunération, la flexibilité, le management, entre autres, en bref, tout ce qui va favoriser l’engagement et la productivité des salariés.

Vos candidats aussi y sont sensibles et peuvent même s’assurer que vous êtes une entreprise où il fait bon vivre à travers des labels tel que le fameux “Great Place To Work”.

Qui est Sophie Caruelle ?

Après une belle première partie de carrière dans l’audit et le conseil, notamment au sein d’un Big Four, ou encore une exposition à l’international, Sophie réalise qu’elle aime faire évoluer ses équipes, et donc l’humain bien plus que la finance.

Elle a connu le burnout, a vu le mal être professionnel autour d’elle et ces turbulences l’ont naturellement orientée vers les RH.

Tout d’abord, elle s’est formée à la Qualité de Vie au Travail pour ensuite former et sensibiliser les entreprises sur le sujet, tout en conduisant en parallèle des bilans de compétences pour les particuliers.

Aujourd’hui, elle fait finalement du lien entre accompagnement de carrière, épanouissement au travail et recrutement, dans son rôle de consultante en recrutement via des pratiques et une approche orientée conseil et pédagogie.

La QVCT occupe une place centrale tant dans sa vie que dans son recrutement, au point qu’elle en a écrit un livre, « Pour quel monde travailler ? », dans lequel elle dépoussière les croyances sur la réussite professionnelle, parle de santé mentale, de valeurs d’entreprise et de bien-être au travail.

Le brief : la base et bien plus encore !

La définition du besoin et même la redéfinition quand c’est nécessaire, constitue une étape clé en recrutement pour s’assurer que le poste et le profil sont bien alignés.

Dans son cas, Sophie ne se contente pas de la fiche de poste donnée.

Elle va mener un brief très poussé, qui comprend tout un audit de la marque employeur et donc, de la culture de l’entreprise, tout comme de sa proposition de valeur.

Culture, valeurs, vision, raison d’être, avantages et bénéfices, rémunération, carrière et développement des compétences, et puis bien évidemment, qualité de vie et des conditions de travail : tout y passe.

Sophie : “Pour être au plus près de la réalité du quotidien de l’entreprise, je veille systématiquement à impliquer les opérationnels en plus des RH dans le process. Je connais déjà leur métier, mais ils ont énormément à apporter afin que je m’imprègne de la culture de l’entreprise.”

Plus elle en découvre, plus elle est capable de cibler les meilleurs candidats.

5 exemples QVCT observés chez ses clients

Sophie est très fière de ses clients et des actions mises en place pour certains, y compris dans des petites structures.

Car oui, la QVCT ne concerne pas que les grands groupes. Il y a dans cette liste des idées qui pourraient bien vous inspirer.

  1. Une intégration travaillée, avec un suivi poussé même avant la prise de poste, des objectifs fixés dès le départ, jusqu’à l’organisation d’un déjeuner pour le 1er jour,
  2. De la flexibilité, avec la semaine de 4 jours et demi,
  3. Du soutien sur le sujet de la parentalité avec des places en crèche offertes,
  4. Une culture collaborative, à travers la sollicitation de l’avis des employés et la prise en compte des besoins de chacun,
  5. Une raison d’être de l’entreprise clairement exprimée pour donner du sens aux salariés.

3 red flags à surveiller côté entreprise

Sophie s’octroie le luxe de sélectionner ses clients et pour ce faire, elle est très attentive à certains signaux. En effet, ils peuvent parfois être annonciateurs d’une collaboration complexe ou voire d’un environnement de travail nocif.

  1. Le manque de réactivité
  2. L’envie de rencontrer sans cesse plus de candidats pour comparer
  3. Un examen minutieux des détails budgétaires

Sophie : “J’ai pour habitude aussi de visiter leur page carrière ou bien leurs offres, car ça peut en dire long sur leur état d’esprit. Mais attention, une communication maladroite peut simplement révéler un manque de compétences en la matière. Cela demande de prendre beaucoup de hauteur.”

Les clients les plus réactifs sont souvent ceux qui ont tout compris au marché actuel, qui nécessite d’être hyper rapide dans les prises de décision.

Elle veille alors à donner un cadre dès le début, pour elle, c’est la clé d’une bonne collaboration. Une communication claire dans la collaboration client-recruteur, c’est aussi le reflet d’un bon climat en entreprise.

Proposer plus qu’un poste à ses candidats

Pour Sophie, il s’agit d’évaluer et conseiller les candidats pour trouver l’offre la plus adaptée.

Parce qu’il n’est pas question de proposer juste un poste. Elle veut leur offrir un projet de carrière et un environnement alignés à leurs aspirations.

Sa casquette de consultante carrière mêlée à sa maîtrise du sujet QVCT lui sont indispensables.

Ses interrogations en entretien comprennent :

  • Leurs ambitions professionnelles,
  • Les environnements professionnels dans lesquels ils s’épanouissent le plus,
  • Leurs valeurs, leur vision,
  • Le type de management qui leur convient.

Sophie : “En plus de ça, je les aide à se présenter sous leur meilleur jour, en donnant des conseils pour optimiser leur CV ou en les préparant à leurs entretiens chez mes clients. J’ai vraiment pour but d’apporter de la bienveillance jusqu’au bout du processus.”

Quand QVCT ne rime pas avec clichés

La Qualité de Vie au Travail ne se limite pas aux clichés des corbeilles de fruits ou des espaces détente.

Avec 1 salarié sur 2 en souffrance, principalement liée au travail, il est impératif d’adresser ce défi du bien-être.

La QVCT devient un critère essentiel pour attirer vos candidats et ce sujet est à aborder dès vos recrutements. N’attendez plus.

Recruteur Spécialisé : Pourquoi et comment se lancer en freelance ?

On s’est tous déjà posé cette question, et pour la bonne cause parce qu’il y a que des bonnes raisons de le faire ! (si vous n’avez pas encore réfléchi au sujet, vous avez trouvé le premier point de votre to-do de demain) Quels sont les axes de...

Luc Chapelle – Les recruteurs sont des commerciaux

En 2024, les recruteurs vont devoir plus que jamais multiplier leurs casquettes pour exceller. C’est un fait, la concurrence est rude, les candidats eux, difficiles à convaincre. Face à ce constat, un panel de compétences est alors indispensable....

Sébastien Ratajczak – (Re)mettre de l’humain dans le recrutement

Dans un monde professionnel de plus en plus dominé par les algorithmes, l’automatisation ou encore les objectifs commerciaux, il est temps de se poser une question essentielle : et l’humain dans tout ça ? Les chiffres parlent d'eux-mêmes, selon le...

Quelles sont les 9 étapes du burn-out ?

Le burn-out traduit un état d’épuisement total voire une dépression, faisant suite à un surmenage professionnel. Certains signes annonciateurs permettent de le voir venir, tels que l’isolement social, le manque de motivation, le sentiment de...

Les clauses obligatoires dans un contrat de travail (2023)

Le contrat de travail est le socle juridique par excellence pour toutes les relations entre employeurs et salariés. Or, pour assurer sa conformité légale et correctement établir les droits et les devoirs de chacune des parties, il est essentiel de...

Classements Décideurs Magazine 2022

Achil intègre les classements Décideurs Magazine / Leaders League des meilleurs cabinets de recrutement Un peu plus d’un an après sa création, Achil intègre les classements de Décideurs Magazine / Leaders League en Recrutement Middle Management et...